Marques

ACP Sellerie

Couvertures et chemises

Une couverture pour quoi faire ?

Comment choisir sa couverture ?

Beaucoup de questions se posent quand on est novice dans le monde incroyable des couvertures.

Sauf exception, les couvertures sont destinées aux chevaux tondus car un cheval en hiver va fabriquer un poil dense et long pour le protéger du froid et même s’il vit dehors, un cheval en bonne santé est capable de résister au froid. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le cheval s’adapte mieux à un climat froid qu’un climat chaud et un cheval non tondu peut très bien passer l’hiver dehors sans couverture sans problème, pour peu qu’il en ait toujours eu l’habitude et qu’il puisse se nourrir suffisamment.

Les couvertures s’adressent donc aux chevaux tondus ou aux chevaux qui de par leur santé fragile sont devenus frileux ou encore aux vieux chevaux qui perdraient rapidement de l’état l’hiver même sans être tondus.

Oui mais vous allez dire, ce n’est pas logique de tondre un cheval pour le couvrir ensuite, c’est juste une histoire de mode, juste parce que c’est joli ou c’est pour faire marcher le commerce de matériel d’équitation ? Non pas vraiment. Le cheval a une température corporelle plus élevée que les humains (vous l’aurez remarqué surtout l’été ou même l’hiver, quel cavalier ne s’est pas déjà réchauffé les mains sur le dos de son cheval quand on a l’impression que nos doigts vont tomber tellement il fait froid ?).

Donc le cheval au travail transpire et même en hiver, il va dégager de la chaleur et transpirer pour réguler sa température et s’il n’est pas tondu, il finira souvent la séance trempé, rendant les poils d’hiver tout mouillés ce qui n’est pas forcément un problème si vous le séchez bien par la suite et là il n’est pas question de le coller au box ou pire au pré en se disant que ça finira par sécher tout seul.

Le recouvrir mouillé n’est pas non plus l’idéal. Avez-vous déjà essayé de vous couvrir après une séance de sport en hiver où vous avez bien transpiré ? Sur le coup ça réchauffe mais ensuite on a froid car on reste mouillé en dessous, c’est pareil pour le cheval. Il aura beau être couvert, son poil ne pourra pas sécher.

La première solution : la couverture séchante !

Que ce soit l’été parce qu’il fait trop chaud ou l’hiver parce qu’il a eu trop chaud aussi, une couverture séchante, comme une couverture polaire ou une couverture avec des matières plus techniques permet d’accélérer le séchage. Et oui, on n’a pas tous un sèche cheveux géant ou plutôt un sèche chevaux à disposition aux écuries !

L’autre solution : la tonte

Si votre cheval transpire trop, si vous avez du mal à le faire sécher en hiver après le travail, la meilleure solution reste la tonte. Petite explication : lors de votre séance d'équitation, le cheval aura moins chaud et transpirera moins et même s’il transpire, il sera forcément moins mouillé vu que son poil est ras, de fait il sèchera plus vite et vous pourrez alors le recouvrir avec une couverture pour le réchauffer et ainsi pallier son poil d’hiver en remplaçant cette couche par une couverture.

Oui mais quelle couverture choisir ?

Vous pouvez facilement vous repérer par rapport aux saisons ou sinon par rapport aux températures car selon les régions, cela peut varier.

Couverture pour l’automne et le printemps (quand les températures descendent et que les nuits sont fraiches)

Pour le début de la demi-saison, une couverture en coton ou chemise voire une couverture polaire suffit, il faut y aller progressivement en fonction de la météo, comme vous, vous ne passez pas d’un tee-shirt à une grosse doudoune directement, pour le cheval c’est pareil, son corps doit s’habituer aux changements de température. Ensuite quand les températures commencent à descendre, préférez plutôt une 150g.

Couverture pour l’hiver

Au cœur de l’hiver, les grosses couvertures de 400g font leur apparition pour peu que vous subissiez un hiver froid et que votre cheval en ait besoin.

Dans certaines régions, au nord de la Loire disons, ces couvertures sont utilisées une bonne partie de l’hiver.

En fin d’hiver vous pourrez repasser sur une couverture de 150g quand les températures commencent à remonter.

Un petit conseil : il faut toujours veiller à ce que votre cheval ait la bonne température, il ne doit ni avoir trop chaud avec sa couverture, s’il transpire c’est qu’il est trop couvert, à contrario, s’il est froid c’est qu’il n’est pas assez couvert. On parle d’un cheval au box qui n’a pas la possibilité de se réchauffer en faisant de l’exercice.

Attention aussi à ne pas se référer à la températures des membres du cheval qui sont plutôt froids et c’est bon signe mais mettez plutôt votre main, sous la couverture, au niveau du dos de votre cheval, derrière la selle, si cette zone est chaude, c’est que votre cheval est bien au chaud !

Couverture pour l’été

Normalement l’été pas de couvertures puisqu’il fait chaud ?

Détrompez-vous, il y a aussi des couvertures l’été, mais elles n’ont pas la même fonction On retrouve les couvertures anti mouches, couvertures séchantes, couvertures en coton ou chemise en coton. On évite de superposer les couvertures pour ne pas faire de plis ou exagérer les frottements mais en cas de climat très froid on peut quand même mettre une couverture en coton en dessous d’une grosse couverture de 400g.

La couverture en coton ou chemise est aussi plus facile à nettoyer et permet de découvrir le cheval la journée ou progressivement.

Couverture cheval - materiel equitation pas cher - Acp sellerie

Couvertures et chemises

Il y a 20 produits.

Affichage 1-20 de 20 article(s)

Filtres actifs